Les reprises musicales pourries, on en parle?

J’ai envie de pousser un gros coup de gueule à propos de la musique (ou bien plutôt ce qu’ils osent appeler musique) qui passe à la radio depuis quelques années maintenant.

Ce matin, c’était vraiment le morceau naze de trop! Tranquillement en train de me maquiller dans ma salle de bain avec en fond sonore une grande radio française, un air familier m’interpelle : « It’s my life » de Dr Alban. Toute ma jeunesse en somme; une musique culte des années 90. Pas de la grande musique je vous l’accorde mais honnêtement ce morceau est un incontournable de notre playlist  « soirée années 80/90 » nan?

Au cas où vous ne connaissez pas ou que vous ne retenez jamais un titre c’est celle-là:

Bref, ce morceau je l’aime tel qu’il est. Il est gai, il bouge, il me met la pêche de bon matin! Idéal pour démarrer la journée du bon pied.

J’en reviens à mon maquillage de ce matin. J’augmente donc le son en commençant à me dandiner, le sourire aux lèvres (j’avoue que j’ai même pris mon tube de mascara comme micro) et là… HORREUR! Un type commence à chanter en français. Jusque là rien de bien grave vous me direz mais bon… quand même! Remixer c’est bien, massacrer c’est INTERDIT!

J’en viens aux paroles… A la base ce n’était déjà pas brillant au niveau du texte mais on s’en fichait un peu, le but n’était pas de faire de la poésie mais de la musique à tendance disco. Sur la reprise de Chawki (c’est comme ça qu’il s’appelle), on est carrément au ras des pâquerettes…

Pourquoi? C’est la question que je me pose… Pourquoi reprendre une chanson et y greffer des paroles en français (soit dit en passant, même pas intéressantes) dans un style pseudo oriental? Le mélange et la performance sont assez navrants… Petit aperçu:

Mes yeux, dans les tiens, tout va bien, pour moi
Puisqu’on est heureux, que je tiens, tendrement, à toi
Et le monde peut bien crier, sourire et commenter
Je sais ce qui me va, j’ai fait mon choix
Alors viens, inventons le chemin, tellement d’amour dévale
Sous les étoiles

Quoi qu’ils pensent, quoi qu’ils disent
Je prendrai la route que je dois suivre
J’ai ma chance, je suis libre
Je prendrai, l’amour comme il arrive

Mais au delà du fait qu’il existe des artistes aujourd’hui qui ne font que des prestations médiocres de ce style en ajoutant simplement quelques phrases écrites sur le comptoir du café du coin dans un style douteux à une chanson existante, je me pose une autre question : les maisons de disques manquent-elles à ce point de discernement  pour produire des daubes pareilles? Un artiste se résume t-il à ça de nos jours? Où est la créativité?Ou bien peut être que tout simplement produire de la daube, ça rapporte plus que d’aider un artiste, un vrai, même débutant  et imparfait…

Quit à écouter une chanson aux paroles simples, on peut s’en tenir à l’original non? C’est mon avis en tout cas…

Tout ça pour dire que ça m’a bien bousillé mon début de journée cette histoire…

Aller, je vous embrasse quand même!

Xoxo

 

 

Laisser un commentaire