Même pas peur!

même pas peur doigt d'honneur crayon pinel

Aujourd’hui est une journée de deuil national.

Hier, mercredi 7 janvier 2015, des journalistes et des représentants de la force de l’ordre ont été abattus de sang froid. Des journalistes, des artistes, des dessinateurs de talent qui faisaient de l’information un moment agréable et drôle. Des personnes qui osaient encore croire qu’il était possible de rire de tout. Des personnes qui faisaient leur travail…

Qui que vous soyez, quelle que soit votre religion, le nom de votre Dieu et vos convictions, vous avez tenté de nous prendre une valeur fondamentale de notre démocratie ; cette valeur que l’on appelle liberté. Au nom de Dieu, vous avez assassiné des gens qui n’avez que leur plume pour arme. Une arme bien plus puissante que toute arme de guerre dont vous vous servez de manière abjecte.. Cette arme sera utilisée encore et encore contre l’ignorance, la violence et la barbarie qui est la vôtre.

Aucune satire ne justifie un tel acte. Aucune religion non plus. Le terrorisme qui est le vôtre n’a d’ailleurs pas de religion. Vos actes sèment la terreur au sein des populations et n’ont pour unique but que de les diviser, de creuser les écarts par la stigmatisation et la haine de l’autre pour vous permettre de mieux régner.

Aujourd’hui, nous sommes un pays en deuil, en deuil de sa liberté et de ses représentants. Demain, j’aime à croire que nous serons un pays uni dans l’adversité contre la terreur et l’obscurantisme. J’aime à croire que vous n’aurez pas ce que vous cherchez. Que notre peuple, aussi diversifié qu’il soit, se rassemble pour lutter contre un ennemi commun : la terreur. Car la terreur n’apporte rien de bon. La terreur décime des peuples, brise des vies et met à genoux des nations entières. La terreur est dans notre mémoire collective, cela ne suffit-il pas?

Mais aujourd’hui, je veux vous dire à vous qui me lisez que je n’ai pas peur. Je n’ai pas peur de dire ce que je pense et je n’ai pas peur de vous. Vous ne réussirez pas à diviser notre pays. Nous sommes plus fort que ça. Les images que vous nous avez mis dans la tête par votre attentat sont là, elles resteront là mais elles ne nous effraient pas, elles nous révoltent. La peur a bien trop paralysé les peuples par le passé. Cela n’arrivera pas aujourd’hui.

Il existe un mal qui gangrène le monde aujourd’hui. Ce mal est violent, inhumain et barbare. Il est partout. Ce mal nous a touché en plein coeur hier. Il est temps de réagir. Chacun à notre niveau, n’oublions pas et battons nous. Ne retournons pas trop facilement à nos petites vies et nos petites emmerdes. Honorons la mémoire des personnes qui ont perdu la vie hier en refusant de céder à la peur. Ne courbons pas l’échine et restons fidèle à nos valeurs républicaines.

La France est entrée en Guerre contre le terrorisme et pour la liberté le 7 Janvier 2015. Et vous, allez vous faire front?

Laisser un commentaire