The Avener, l’électro raffinée à la française

Je suis sous le charme de l’album The Wanderings of the Avener depuis plus d’une semaine. C’est officiellement devenu mon album favori à écouter dès que l’envie se fait ressentir. On le doit à un français, Tristan, originaire de Nice qui nous avait déjà ravi avec son premier morceau The fade out lines.

the wanderings of the avener

Celui qui s’appelle The Avener aujourd’hui a toujours baigné dans l’univers musical, d’abord face à son piano puis derrière ses platines. Il mélange maintenant électro et mélodies avec brio et nous fait voyager avec une musique complexe, envoutante et profonde. Au carrefour de Saint Germain, Moby ou encore de Cassius, The Avener propose une électro raffinée aux multiples facettes.

The Wanderings of the Avener est son premier album et c’est réellement une grande réussite! Très éclectique, les morceaux se succèdent mais ne se ressemblent pas. Tantôt électronique, tantôt plus classique mais toujours très mélodieux, l’enchaînement est extrêmement harmonieux. Les rythmes sont justement dosés ; assez présents pour donner la pêche mais jamais agressifs. Certains morceaux chantés, notamment celui avec le groupe suisse Kadebostany, sont un véritable régal pour l’oreille. L’original du groupe suisse était déjà une vraie réussite mais le côté électro de cette version accentue la beauté de la voie et de la mélodie.

C’est sans aucun doute mon plus gros coup de coeur pour un album depuis quelques années. Il est rare que j’apprécie à 100% un album, c’est pourtant le cas de celui de The Avener. Je vous invite à aller découvrir cet artiste dont la musique dépasse les frontières grâce à son langage universel. Un véritable génie de l’harmonie musicale selon moi.

Son album est disponible gratuitement à l’écoute sur Deezer.

Laisser un commentaire